C’est encore une joie pour moi de partager avec vous, cette parole que Dieu a mis dans mon cœur. Je crois que cette parole fera écho dans un cœur brisé, par les soucis de la vie.

Ne fréquente pas une personne qui habite à l’avenue des lamentations ! 

Le 3ᵉ chapitre du livre d’Amos nous donne un bref aperçu de l’importance d’un accord dans une relation : « Deux hommes peuvent-ils marcher ensemble s’ils ne sont pas d’accord ? » (3)

Pour marcher ensemble, pour vivre ensemble, nous devons être en accord.

À chaque étape de notre vie, nous serons amenés à faire des rencontres, soit dans le bon ou le mauvais sens. Le milieu auquel j’appartiens peut influencer ma vie. Mes rencontres influenceront aussi une partie voire toute ma vie. Nos choix agiront aussi en ce sens : ne dit-on pas que le milieu nous conditionne ?

Notre excitation n’est-elle pas grande, lorsque nous rencontrons pour la première fois une personne ?

 Que ce soit dans le cadre d’une relation amoureuse, d’une amitié ou d’une relation fraternelle, nous sommes comme éprises, impressionnées par cette rencontre.

Quand tu te lies d’amitié avec une personne qui habite à l’avenue des lamentations, tu ouvres probablement la porte aux problèmes.

Qu’est-ce que cette avenue a de si mauvais, pour qu’on en parle aujourd’hui ? 

Les personnes, qui vivent à l’avenue des lamentations, ont toutes des caractères identiques. 

C’est une avenue qui mène à l’habitation de douleur et de destruction : elle est parsemée de complaintes, de gémissements et de problèmes. 

A part, les traits de caractère communs, il y a de la similarité dans leur comportement. Ce sont des personnes insatisfaites, à tel point qu’elles trouvent toujours un défaut à leurs interlocuteurs.

Si tu établis une relation avec une personne vivant dans l’avenue des lamentations, à mesure que tu avanceras dans la relation, tu seras désappointée.

Tu te rendras compte que cette personne, qui t’avait tellement enthousiasmée lors de votre première rencontre, est une personne suspicieuse. 

Le plus souvent, elle se fait passer pour une victime.

Sa vie est remplie de plaintes à ne plus en finir !

Quant à sa bouche, elle est remplie d’un venin mortel. 

Elle fera dans ta vie ce qu’elle sait faire de mieux : la manipulation. 

Elle va t’injecter, sans que tu t’en aperçoives, son venin de plaintes, de critiques de murmures, de division, de haine, de plainte, de dénigrement... etc. 

C’est une personne qui trouve des défauts à tous et partout. Lisez ce que Proverbes nous recommande, je paraphrase : « Fréquente les sages, afin de devenir aussi sage. Mais si tu t’obstines à fréquenter les insensés, parce que tu es fasciné par leurs faux discours de séduction et de destruction, si tu te plais en leur compagnie, et bien tu finiras par devenir méchant. »13v20

C’est aussi simple que ça !

Ne fréquente donc pas ces méchantes personnes de l’avenue des lamentations : ce sont des personnes insensées, fanfaronnes, hautaines. Ce qui est dommage c’est que nous retrouvons aussi des chrétiens dans cette avenue. 

Et c’est la triste vérité !

Le premier symptôme qui apparaîtra chez toi, alors que son venin est en train de faire son travail de destruction en toi, est la mauvaise humeur. Toi qui autrefois avait un cœur pur, une raison saine, te voilà entrain de marcher sur la voie de l’insensé.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.