N’arrête pas d’aimer !

Ce poème occupe une place particulière dans mon Cœur

Alors que je passais par des moments de trahisons, des temps difficiles, le Seigneur m’a relevé et réconforté, en me donnant ce poème. 

Très tôt le matin, alors que je me trouvais dans ma salle de bain, mon regard envers l’autre a changé, les pensées de colère et de vengeance ont disparues, ma vie a aussi complètement changé.

Je voudrais vous le partager comme tel.

N’arrête pas d’aimer

Qui sait que l’amour est plus fort que la haine ?

L’amour est plus fort que le mépris.

L’amour est plus fort que la mort. 

L’amour nous caractérise, l’amour nous change.

L’amour nous apprend à reconnaître nos incapacités et nos limites.

L’amour est éternel, quand mon jeune âge passera et que je prendrai la direction de la patrie céleste, si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien.

L’amour est au-dessus de mes années terrestres ici-bas.

Quelle est la valeur de 120 ans si je n’ai pas l’amour ? 

L’amour n’est pas ce tombeau blanchi, décoré par les plus belles roses qui en fin de journée sont tombées, séchées, fanées.

Souviens-toi que l’amour subsistera pour toujours.

L’amour est comme cette rosée , qui chaque matin descend du ciel et s’évapore dans mon corps et mon cœur assoiffés, asséchés par des chemins tortueux et périlleux. 

Telle une brise légère, elle me remplit de force et de tendresse.

Sans l’amour, le son de mes cantiques ne me sert à rien. 

Il y a plus de 2000 mille ans que l’Amour est venu jusqu’à moi. 

Il s’est chargé de tous mes procès et mes injustices sont devenues ses injustices, mes fautes sont devenues ses fautes. 

Il a assumé ma honte, ma nudité. Il a subi le plus lourd des châtiments. 

L’amour n’a pas de frontière ni de passeport. 

L’amour ne se dompte point, il ne se fait suivre d’aucun chagrin. 

Son langage est bonté, miséricorde, compassion, grâce et faveur.

Quand bien même j’aurais eu tous les biens de ce monde, si l’amour n’est pas en moi, je ne suis rien. 

L’amour ne blesse pas, il ne fait rien de malhonnête.

L’amour ne se satisfait pas en blessant, il ne se nourrit pas du mensonge, mais il te conduit sur le chemin de la vérité.

L’amour excuse tout. L’amour croit tout. L’amour espère tout. L’amour supporte tout.

L’amour dont je viens de te parler est cet amour qui ne faillit jamais, cet amour qui est inconditionnel, cet amour qui n’abandonne jamais mais qui continue à aimer, même quand c’est difficile. À chaque faiblesse, il résiste. 

C’est un amour qui est au-dessus de la filiation humaine, un amour implacable

Quand il vit en toi, il se fusionne à toi, quand bien même ta chair tombe, lui poursuit son chemin sans se lasser. 

S’il ne se lasse pas, pourquoi devrais-tu te lasser d’aimer ? 

Écoute, il y’a un Dieu grand et puissant, le créateur de l’univers qui est descendu jusqu’à toi. 

Il s’est sacrifié pour toi, sans discuter sans regarder à ce que tu avais fait, mais il vient manger à ta table ce soir. 

Il te dit que c’est facile pour toi de le recevoir, de lui dresser une table et des couverts, mais commence à les dresser pour celui qui t’a blessé. 

Défais ce fardeau qui te pèse, qui t’oppresse. Les mensonges ne t’ont pas empêché de vivre. Commence à aimer celui qui t’a fait tant de peine. 

Les injustices ne seront pas éternelles, n’empêche pas à tes valves de pomper le souffle de cette brise légère dans ton cœur.

Ce poème, que j’ai reçu du Seigneur, m’a délivré des oppressions et les chaînes qui tenaient des personnes captives dans mon cœur ont été brisées. 

Je me suis souvenue comment l’amour de Dieu avait restauré cette charmante jeune fille que j’aime tant et dont voici l’histoire.

Il y a plus de 6 ans, quand j’ai rencontré cette merveilleuse fille, aujourd’hui mariée et maman de deux magnifiques enfants, nous étions dans notre maison à la campagne. Elle était venue passer quelques jours chez nous. 

Cette jeune dame, dont je tairai le nom et que j’aime énormément, était là en souffrance. Elle sortait d’une dépression sévère, tous les cheveux de sa tête étaient tombés. Je disais à cette merveilleuse personne de pardonner et de prier pour sa meilleure amie avec qui elle était en froid. C’était dur, au point qu’elle pleurait tellement la douleur était intense. 

Les premiers jours furent très difficiles, puis de jour en jour, le sourire illumina son visage. Nous avons continué à prier pour elle, lui demandant de pardonner à son amie, de prier pour cette personne qui l’avait tellement brisée, trahie, abandonnée. 

Non seulement le Seigneur a exaucé nos prières, mais il l’a aussi restaurée. Aujourd’hui, les deux amies sont mariées, chacune avec des enfants et leur relation restaurée. 

C’est la puissance de L’Amour qui pardonne tout!

Si je peux te parler à travers ces lignes, que dirai-je ?

« Arrête de souffrir de jalousie, parce que tu souhaites le mal à ton prochain. Tu salis un témoignage qui ne changera pas l’amour que Dieu éprouve pour cette personne. 

Et si tu commençais à prier pour cette personne qui t’a blessée ? Demande au Seigneur de réparer ce qui a été brisé et détruit entre vous.

Souviens-toi que le combat n’est pas contre la chair et le sang, mais un peu de ton amour brisera toutes les chicanes que tu as mises sur ton chemin. »

N’arrête pas d’aimer !

Avec amour

Rebecca Map